Croisade*Noire
Vendui et bienvenue Invité sur le forum de la Croisade*Noire.


Forum officiel de la Croisade*Noire
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Mission] Gathol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfe de l'Ombre
Super casse pieds
Super casse pieds
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4663
Age : 27
Guilde : Croisade*Noire
Réputation : 71
Date d'inscription : 13/05/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
70/75  (70/75)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: [Mission] Gathol   Lun 18 Aoû - 0:27:40

La pluie pénètre les terres du Sud.
Dans les bois, loin des routes empruntées par les gens du roi, des branches craquent au rythme des gouttes frappant le sol devenu humide, boueux. Sous les capes noires, les sombres elfes s’avancent, évoluent avec aisance et simplicité entre les arbres serrés.

Ils arrivent alors à un pont rudimentaire, fait des troncs d’arbres noyés dans l’eau du fleuve.
Les écorcent brillantes annoncent un passage glissant. Le fleuve plus dangereux que les jours précédents, se déchaine, envoyant des petites vaguelettes s’écraser contre le pont et les berges.

Un premier elfe noir le traverse, sûr de lui, sans jamais reprendre son équilibre.
Sa cape, un piwafi sauvegardée des glorieuses années, éclate contre le vent et la pluie, se gonfle et prend un aspect menaçant. Au bout du pont, ses bottes s’enfonce dans la terre mêlée à l’eau, il se tourne et fixe ses camarades.

Ceux-ci s’avancent, traversent le pont, un à un.
Parfois reprenant leur équilibre en voulant le cacher, masquer l’envie de tirer son épée pour la planter dans le pont afin d’avancer. Chez les elfes noirs la vie est une continuelle bataille de hiérarchie, de puissance physique et mentale, même au sein de son élite.

Les voici désormais sur un autre territoire qu’ils connaissent ou connaissaient.
Ils prennent leurs arcs qu’ils bandent, les créatures de l’immense forêt de Cirel se tiennent à l’écart, même les plantes carnivores hostiles et monstrueuses laissent une distance raisonnable entre eux et les elfes noirs. La silhouette d’un elfe apparaît à la lueur d’un éclair, le meneur s’arrête, tourne lentement la tête, fixant son lointain cousin pour continuer sa marche, laissant celui-ci trembloter et prier Danava…

Ils ne sont pas ici pour l’or, ni pour la guerre, ni pour le sang.

A la lisière de la forêt des croix se dessinent à l’horizon…
L’imposant cimetière de Gathol, la souche de la puissante Croisade Noire, voilà des années qu’il n’était pas revenu ici. A l’unisson les elfes noirs posent leurs genoux au sol et embrassent la terre trempée, souillée par l’eau, les yeux fixés vers le cimetière.


-Puisse l’esprit de l’Empereur guider nos pas….Et me guider vers son trône.

Comme avertit par les intentions des elfes noirs et plus particulièrement des Gelwingois, le ciel intensifie la violence de sa pluie. Elfe de l’Ombre retire sa capuche puis le haut de l’armure et de sa tunique, dévoilant ses tatouages, ses marques, son emprunte personnelle qu’ils reconnaîtront, il en est certain.

_________________


Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=39428
Elfe de l'Ombre
Super casse pieds
Super casse pieds
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4663
Age : 27
Guilde : Croisade*Noire
Réputation : 71
Date d'inscription : 13/05/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
70/75  (70/75)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: [Mission] Gathol   Dim 24 Aoû - 8:26:52

La pluie battante continue de soulever la terre noyée dans l’eau fraiche.
Les onze elfes noirs évoluent entre les tombes dégradées et mousseuses du cimetière, les armes sont rangées mais les arcs prêts à toucher n’importe quelle cible, qu’elle soit alliée ou ennemie.

Gelmir Ilfirin s’avance vers une pierre tombale marquée d’un symbole bien étrange, typiquement elfe noir. Cette tombe était autrefois la marque repère, celle qui indiquait le chemin à suivre pour retrouver le campement de fortune…Au Nord.

Instinctivement les elfes noirs font route vers l’Ouest.
Même dans les écrits les plus importants, ce peuple sait brouiller la vérité qui ne peut être déchiffrée uniquement par les elfes noirs eux-mêmes. Soixante dix mètres plus loin une autre signalisation, une croix en pierre, couchée, la pointe vers le Sud.

Automatiquement les elfes noirs continuent leur route à l’Ouest.
Entre des grilles rouillées, des tombes brisées, des stèles rayées et de la végétation morte, un minuscule petit campement dort profondément sous la pluie abondante et entre les éclairs foudroyant. Un coup de tonnerre puissant et grésillant impose son onde sonore et camoufle les pas des vieux elfes noirs en embuscade.

Elfe de l’Ombre sait que la fraternité est au cœur de ces anciens et loyaux sujets de l’Empereur et qu’ils dialogueront…L’erreur est la confiance.

Des elfes noirs apparaissent entre les croix dressées et les tombes morcelées.
Les deux groupes se fixent intensément sans dialoguer, les armes restent dans les fourreaux et enfin un des habitants du cimetière s’approche des onze étrangers.

Un dialogue s’en suit. La tension est palpable, d’un côté les elfes noirs prônent la liberté, de l’autre le droit ancestral qui unifie cet ancien peuple au nouveau. L’idée d’unification ne plait guère aux sombres créatures de l’ancien régime impérial.


-Nous n’avons pas besoin d’aide, nous n’avons pas besoin de vos maisons ni de retourner dans la Croisade Noire sans un Empereur pour nous diriger et toi Gelmir, tu n’es pas assez digne de porter ce titre…Ni toi, ni un autre elfe noir.

Les mains du leader de l’élite se crispent, se serrent en deux poings qu’il ne tarde pas à fracasser contre son interlocuteur. Dans un excès de rage l’elfe noir se redresse les poings ensanglantés, aucuns elfes noirs ne bronchent, n’osent s’exprimer. Le Maître d’Armes d’Ousstryl reprend sa tenue et son armure qu’il enfile avec beaucoup de rapidité.

Insulté, blessé dans son orgueil, Elfe de l’Ombre fait face aux autres elfes noirs qui patientent les mains prêtes à dégainer leurs tranchantes armes. Il invoque alors l’antique hiérarchie qui bien évidement lui donne raison. Quiconque se mettra en travers de ce chemin archaïque verra sa tête percée d’une lance gravée des symboles des traîtres de l’ancien régime.

Les elfes noirs se soumettent, que peuvent-ils faire d’autre ? La durée de vie de leur compère au cœur des batailles, des raids et de la justice humaine prouve qu’il est apte à survivre et son expérience auprès des plus grands fait de lui…Et il est le seul à le croire, l’unique prétendant au trône impérial, Malékith n’ayant jamais été capable d’assurer sa descendance.


-Conduisez moi à celui qui vous dirige…

_________________


Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=39428
Elfe de l'Ombre
Super casse pieds
Super casse pieds
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4663
Age : 27
Guilde : Croisade*Noire
Réputation : 71
Date d'inscription : 13/05/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
70/75  (70/75)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: [Mission] Gathol   Sam 30 Aoû - 0:24:45

Sous les étoiles une imposante tente au tissu noir se dessine.
Percée par le temps, ternie par les années.

L’elfe noir pénètre à l’intérieur et fait face à un nouvel interlocuteur.
L’étonnement interne se caractérise par le froncement des sourcils du chef des elfes noirs, celui-ci se considérant même comme le nouvel Empereur. Gelmir le fixe de son regard immuable, neutre, si neutre que l’antagoniste ne peut percer son visage pour pénétrer à l’intérieur de son esprit. Que désire-t-il ? Que veut-il ? Pourquoi est-il ici ?

Derrière lui, une dague excellemment bien aiguisée perce un morceau de la tente sans jamais émettre le moindre petit son de coupe. Le Maître des bêtes fait quelques pas sur sa droite et s’arrête.


-Que venez vous faire ici ?

La question n’est pas étonnante. Mais il n’y répond pas tout de suite.
Le silence est pesant, l’opposant décide de faire face et s’avance à son tour.
Bien sûr à une distance raisonnable. L’elfe noir affiche un large sourire moqueur, son regard profond devine la peur, bien sûr, elle s’affiche clairement derrière ces yeux ronds.


-Savez vous lire et écrire ? Savez vous parler la langue des signes ? Notre langage complexe ?

-Nous n’avons pas besoin de cela dans cet endroit du monde, nous vivons naturellement.


Le maître éclate de rire. Il en était sûr, la culture se faisait autrefois par la voix, l’expérience se faisait sur le tas, on savait parce que l’on disait, la lecture et l’écriture étant pour les seigneurs. Le pan de la tente est désormais totalement déchiré, un elfe noir pénètre à l’intérieur pour se tenir derrière le chef qu’il agrippe sans aucun mal, une dague bien effilée sous la gorge, le souffle de son probable assassin n’apparaît pas, il ne semble pas respirer, la concentration est intense.

Le maître s’approche pour fixer son adversaire droit dans les yeux, les deux nez se touchent.
Ne voyant en lui que l’obstacle à sa suprématie, il fait deux petits pas sur le côté. Son camarade empoigne le chef qu’il plaque avec beaucoup de violences sur la table, lui pinçant le nez, bouchant ses deux narines, le privant d’oxygène.


-Je t’avouerais que je suis impressionné, tu as parfaitement géré la situation pour conduire les anciens guerriers de l’Empereur, tu n’as pas décidé de rejoindre Shinja, je me doutais que certains le ferraient, beaucoup n’acceptaient pas l’idée de m’avoir comme Seigneur, de vous avoir à mes pieds, les choses ont changé, tu sais…Gallows est mort, Malékith aussi…Du moins s’ils réapparaissent tous les deux un jour, je serais là pour les envoyer là où ils devaient être…

Il passait du vouvoiement au tutoiement, pourquoi ?
Le respect d’un elfe noir se reconnaît à ce changement, vouvoiement pour le respect d’un autre qui n’est pas adversaire, par conséquent qui n’est pas une menace. Lorsque l’un passe à l’autre, il s’agit de la fraternité entre elfes noirs, la faible amitié ou bien encore….Parce que l’interlocuteur est un ennemi.


-J’ai changé physiquement et mentalement, ma transformation est achevée ? Malékith et Gallows le savaient-ils ? Pourquoi m’avez-vous gardé ? Cette haine est encore présente ? Oublions tout ceci….Saches que je suis bon, je décide reprendre les rênes de la Croisade Noire, je serais l’Empereur des elfes noirs, sers moi et tu vivras.

-Plutôt mourir ! Je rejoindrais les grands !


Elfe de l’Ombre frappe dans ses mains. Tout est calculé à l’avance, chaque acte, chaque pensée, chaque réaction. Il pose sa botte sur une chaise en bois et retire lentement une petite dague bien aiguisée avant de placer ses doigts dans la bouche de son ancien frère d’arme et de placer la lame de l’arme sur la langue.

-Tu ne sais pas écrire, tu ne connais pas le code gestuel mais tu veux mourir ? Tes souhaits ne seront pas exaucés. Je t’offre la vie, une vie où tu seras à tout jamais muet !

L’hurlement déchire le ciel et réveille les dieux
Le morceau de la langue tombe sur la table. L’elfe noir relève la tête du désormais muet tout en essuyant le sang sur l’arme avec sa langue. Après avoir ingurgité le liquide vital de son adversaire il se redresse pour de nouveau faire face à deux elfes noirs armes dégainées.


-Il a insulté la mémoire de l’Empereur…La punition est justifiée.


Le muet laisse échapper des larmes.
Des larmes de colère et de douleur. Le maître des bêtes a été plus intelligent que lui, les questions étaient des pièges. Le chef déchu sait, mais ne peut hélas rien dire à personne alors ses poings s’abattent sur le sol boueux de la tente, grognant comme un forcené. Ses deux compères le portent dehors, les deux elfes noirs suivent.

Des poutres en bois rongées par les thermites sont assemblées en une croix branlante et dressée comme pour la gloire d’un ancien décédé. La haine pousse le muet à cracher son sang sur ses camarades sourds, amplifiant la crédibilité des paroles du maître des bêtes, il ne cherche pas à dénoncer, sa rage est trop intense pour cela.

Cloué sur la croix, la dernière chose qu’il verra et emportera dans la mort est le sourire radieux du futur Empereur...


(La dernière phrase n'est pas une vérité Wink pas encore du moins...Aucuns changements n'est à venir dans la hiérarchie actuelle ne vous inquiétez pas. Ce texte dévoile les projets de mon personnage qui seront sans doute, un bel échec !)

_________________


Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=39428
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission] Gathol   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission] Gathol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Croisade*Noire :: Hors Role play :: Histoires-
Sauter vers: