Croisade*Noire
Vendui et bienvenue Invité sur le forum de la Croisade*Noire.


Forum officiel de la Croisade*Noire
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je t'ai à l'oeil ! Démon ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pharaun
Mage (M5)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Si tu t'endors, je serai là...
Guilde : Croisade*Noire
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Je t'ai à l'oeil ! Démon ...   Mar 23 Sep - 23:17:37

Ami, lecteur, avant de commencer ce texte, fais toi plaisir
et choisis en le héros, un démon, ton préferré bien sûr
et fais toi plaisir...



L’atmosphère se transforma soudainement, le ciel s’assombrit, des éclairs zébrèrent le ciel
pendant que le tonnerre assourdissant, grondait comme pour écraser tout signe de vie.

Les tigres blancs redressèrent la tête délaissant momentanément le cadavre de l’homme-rat qu’ils dépeçaient, plus loin un énorme grizzli se redressa sur ses pattes arrière, de toutes part,
les animaux s’étaient tu et regardaient anxieusement les sommets de kuzdhul.

Rhaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!


Un cri terrifiant où se mêlait, rage, dépit et douleur, raisonna des sommets,
s’amplifiant dans l’écho et dévalant les pentes telle une avalanche.

Rhaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!


Le second cri, effroyable n’avait plus rien d’humain.
La faune sauvage s’était tue, immobiles attendant nerveusement le danger.



Il y quelques heures, une longue colonne avait quitté Nachter’el, la cité des elfes noirs
et s’était dirigée vers les glaciers de Kuzdhul.
Elle était composée d’une vingtaine de guerrier elfe noirs, d’une dizaine d’étudiant de l’Académie de sorcellerie,
de cinq bêtes de bât sur lesquelles se tenait de jeune humain de 5 ou 6 printemps
et était commandé par le maître mage Pharaun Ousstryl.


- Halte !


Le groupe s’arrêta sur un glacier entouré de haute falaise.
Le mage examina les lieux, sonda la glace.
Il était suffisamment loin de leur cité pour ne pas éveiller les soupçons de sa proie,
et il avait de quoi l’appâter…

Il traça à l’aide d’une dague d’obsidienne à la lame noir comme le jais,
un pentacle sur la glace pur et blanche,
puis il en creusa plus profondément le sillage.
Il fit signe aux apprentis de dernière année.

Cinq d’entre eux se placèrent à chaque extrémité du pentacle.

La main droite placé sur le front des enfants, la main gauche armé d’un poignard sacrificielle,
sur un signe du Mage, ils tranchèrent les gorges des petites victimes.
Drogué pour leur transport, leur yeux ne scièrent pas sous la douleur,
mais se fermèrent à jamais sur ce monde qui ne leur avait jamais fait de cadeau.

Les corps furent déposés sur chaque pointe, le sang coula emplissant les sillons du symbole.
Puis le sang se figea et gela.
Alors, les apprentis dessinèrent de leur poignard des signes kabbalistique sur le front des victimes.

Contrairement au Prêtresse elfe noir qui utilisait une magie divine grâce au pouvoirs que Narthe leur accorde, les mâles eux, n’avaient pas accès à ce pouvoir divin.
Les mages-sorciers de la Croisade*Noire, avait donc recourt à la magie profane, fruit d’un long apprentissage et de connaissances patiemment acquises siècles après siècles, qui leur était enseigné au sein de l’Académie de sorcellerie de Nachter’el.
La magie des première, certes souvent plus puissante, dépendait cependant des humeur,
caprices et faveurs de la Déesse Narthe, alors que la magie des seconds, n’était le fruit que de leur talent personnel.


Face au pentacle, le mage se mit alors à psalmodier, le ton montait de plus en plus haut et s’arrêta net sur un claquement de mains

Pendant un instant, l’air glacé parut se séparer en deux.

Les yeux de tout les elfes fixèrent la faille temporelle où apparaissaient en nuages rouge et noire bouillonnant, les flammes infernales des Abysses.

Le cérémonial complexe de Pharaun, ne s’adressait pas à ces démon des cercles extérieurs, avides de se précipiter dans le monde des humains, sur la moindre sollicitation.
Non, il s’avérait nécessaire pour invoquer un démon des premiers cercles, un proche de Démonio.

Le démon apparu dans un cri de rage et d’indignation.

Deux fois plus grand qu’un elfe, le corps puissamment musclé, une tête de cerbère surmontée de longues cornes, deux ailes à demi-déployés, une horrible puanteur émanait de sa personne.

- Qui ose ?!! Qui ose m’invoquer !!!!


Beugla-t-il, pointant Pharaun d’un doigt noir et crochu comme serpe.
Puis se redressant, il claqua des mains théâtralement, singeant le mage,
en propulsant une boule de feu dans sa direction.
Elle s’écrasa contre un mur invisible et fini, absorbé par la ligne de sang du symbole arcanique

- Alors, on a fini, Démon ?


Demanda le mage d’un air moqueur.

Dans un grondement, le démon se précipita tête baissé, vers le bord de la figure,
Stoppé brusquement, il éventra d’un coup de corne, un jeune apprentis trop près du bord,
avant de finir, rejeté aussi subitement, au milieu du pentacle.

- Cesse tes enfantillages et je te congédierai peut être.


Lui asséna le mage sans sourciller.

Les yeux brûlant de colère, adressant un sourire carnassier pour toute réponse,
le démon inspecta la figure magique, recherchant un défaut qu’il ne trouva pas.

Une nouvelle boule de feu surgit de sa main droite.
S’appuyant sur un genoux, il enfonça violemment son poing enflammé dans la glace.
La vapeur s’éleva, masquant l’endroit où il se tenait.
Puis un cratère d’eau bouillante apparu et augmenta sous la chaleur en sifflant.
Pataugeant au milieu, le démon regardait les bords du cratère de neige fondue se rapprocher inexorablement du symbole.

Conscient du danger, tout les regards des elfes se tournaient vers le mage, mais trop tard.
Ils reculèrent pour ne pas s’enliser.

Les sillons de sang se mêlaient maintenant à la glace fondu, dont seul la tête victorieuse du Démon émergeait.

- Mage, je vais t’arracher la peau et te déchiqueter morceau par morceau !


Lança t-il triomphalement au mage imbécile qui avait oser le retenir prisonnier..

Les démons sont si prévisible …


Déclara le mage d’un ton suffisant.

Il prît alors une des pierres Telgun récoltée dans leur mine, et dont les pouvoirs avaient été
analysé à l’Académie.
Vecteur de chaleur, elle pouvaient aussi être vecteur de froid.
D’un mot de commandement, il frappa du joyau, la mélasse à ses pied.
L’eau bouillonnante gela instantanément, emprisonnant le Démon dans la glace.

- Merci.
Tu viens de mêler le sang à l’eau qui t’entoure.
Tu n’est pas prêt de sortir de cette prison.



Comprenant son erreur, le corps et les bras prit dans la glace, le démon mugit.

- Chien d’elfe noir, je vais te tuer !


Utilisant les facultés qui lui restaient, le ciel s’assombrit, des éclairs frappèrent les falaises qui les entouraient, provoquant la chutes de rochers qui roulaient vers le groupe.

Répondant au code gestuel du mage, les guerriers lancèrent des chaînes sur les cornes du Démon, s’arqueboutant en groupe pour les tendres, avant de les fixer par des pieux plantés dans le sol.
La tête bloquée dans la glace, le démon, vociférait, la bouche grande ouverte, insultant les elfes. Avant qu’il n’utilise de nouveau sa magie, un des guerrier, planta une de ses dagues dans sa bouche, tirant sur la langue qu’il coupa avec son autre main.

Rhaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!


Un cri terrifiant où se mêlait, rage, dépit et douleur, raisonna, vrillant les oreilles.
Le Démon secouait la tête rageusement, arrachant à demi ses cornes dont les racines apparaissaient.

Pharaun prit dans sa poche une sorte de cuillère en argent. et s’approcha du Démon,
Les bords tranchant comme des rasoirs de l’ustensile,
le destinaient certainement à un autre rôle que celui d’origine.

La cuillère trancha les paupières que le démon avait instinctivement fermé, avant de s’enfoncer dans l’orbite de son œil gauche que le mage trancha net d’un coup de poignet.

Reculant, Pharaun observa l’œil dans la cuillère.

Rhaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!


Crachant le sang qui lui emplissait la bouche, le Démon ne cessait d’hurler.

Satisfait le mage lui dit ironiquement.

- Tu vois, tu vas finir par m’obéir au doigt et à l’œil ...


Sur un autre signe, les guerriers entourèrent le démons,
frappant son crâne à grand coup de cimeterre.
Il s’acharnèrent, ouvrant la tête du démon comme une pastèque trop mûre,
mêlant cervelle et morceaux d’os.
La plainte, maintenant gargouillis de sang et de cervelle, cessa définitivement.

Le corps disparu en fumée retournant dans son plan d’origine.

- Salut Démonio pour nous, démon !

Ricana, un des elfes en nettoyant son arme dans la neige.

A l’écart, un des étudiant avait versé consciencieusement,
quelques gouttes d’une fiole sur le visage de Pharaun pendant que d’autre
nettoyaient l’œil du démon et le trempaient dans une mixture.
Il ne suivit pas son maître est resta dans le plan matériel.

Les gouttes d’acide finement dosées, mangeait doucement l’œil gauche du mage en fumant.
Pharaun avait pris soin de se prémunir contre la douleur,
et celle qui restait, valait bien ce sacrifice.
Allongé sur le sol, il n’y avait pas de temps à perdre.
Suivant à la lettre ses instructions,
deux de ses meilleurs élèves lui greffaient l’œil du Démon.

Bientôt il pourrait en exploiter toutes les possibilités,
lui ouvrant un pouvoir encore plus grand.
Une porte vers une puissance supérieur,
lui le futur Archimage.

_________________
Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe de l'Ombre
Super casse pieds
Super casse pieds
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4663
Age : 27
Guilde : Croisade*Noire
Réputation : 71
Date d'inscription : 13/05/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
70/75  (70/75)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! Démon ...   Jeu 25 Sep - 16:37:06

*Repost*

Beau texte, bien écrit, bien décrit.
On sent bien le côté elfe noir, j'adore.

_________________


Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=39428
 
Je t'ai à l'oeil ! Démon ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» L'Oeil de Jupiter [PV Siegfried]
» Clin d'oeil à Moustique...
» La flèche qui ne perça pas que l'oeil de boeuf (Pv Camelle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Croisade*Noire :: Hors Role play :: Histoires-
Sauter vers: