Croisade*Noire
Vendui et bienvenue Invité sur le forum de la Croisade*Noire.


Forum officiel de la Croisade*Noire
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les aventures de Gelwann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gelwann
Apprenti (M0)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Croisade
Guilde : Aucunes
Rang : PNJ/Pyromancien
Réputation : 5
Date d'inscription : 29/08/2007

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
10/60  (10/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Les aventures de Gelwann   Jeu 30 Aoû - 1:43:23

La forêt


Derrière de la mousse imbibée de la rosée du matin, une grenouille attend patiemment.
Car non loin de là, une petite et courageuse mouche virevolte autour d’une limace morte, sèche et brûlée par le soleil du jour d’avant.

Une petite pâquerette pousse non loin de là, butinée par une abeille bourdonneuse et heureuse de savourer cette insignifiante petite fleure. Quelques centimètres plus loin des fourmis s’attaquent à un coléoptère bien décidé à ne pas se laisser faire.

L’elfe noir dans tout cela, brille au milieu des arbres et de la nature. De ses yeux parfaits, il observe les animaux et les insectes, notant attentivement les moindres actions du monde animal. Soudain des bruits de lame se font entendre, des épées qui s’entrechoquent.

Un homme en armure lourde, tenant dans sa main droite un bouclier et dans sa main gauche une épée, de l’équipement Tormentor sans aucuns doutes. Son adversaire lui, possède la même chose, sans le bouclier, il tient en revanche une longue et grosse épée qu’il tient à deux mains.

Les deux se battent avec bravoure et force, les armures sont cabossées, les heaumes enfoncés et les épées abîmées. L’elfe noir s’installe sur un rocher qui cache deux gros et délicieux champignons, des girolles, et observe les arbres plus attentivement en écoutant le bruit des épées. Un bouleau et son voisin le platane, frissonnent sous la caresse du vent, deux sapins jouent des coudes pour monter le plus haut vers le ciel alors qu’un pain sylvestre se dresse fièrement devant deux petits arbustes.

Les oreilles sensibles de l’elfe noir entendent le bruit d’une incision profonde dans la chair, un hurlement s’éveille et les bruits de combats s’arrêtent pour reprendre quelques secondes plus tard, de plus belle et plus fort. Et à l’instant où l’elfe tourne la tête vers les deux combattants, ceux-ci s’embrochent mutuellement de leur épée et s’écroulent au sol.

Le cœur déchiré pour l’un qui s’en est allé, le poumon perforé pour le second qui agonise lentement. L’elfe noir saute alors par terre, écrasant l’herbe de ses pieds et quelques micros organismes pour s’avancer vers les deux combattants qu’il toise d’un air mauvais.
Prenant sa petite épée longue, il décapita l’homme déjà mort. Il mit ensuite l’épée de celui-ci plantée dans le sol, pour mettre la tête au dessus, enfoncée dans le pommeau de l’épée.

Déshabillant le cadavre, il prit les vêtements pour les mettre aux pieds de l’étrange totem macabre, pour inscrire sur les morceaux de tissus à l’aide du sang.


Citation :
" Ici deux blaireaux se sont combattus bravement…Pour mourir tous les deux en se transperçant de leur épée "

Gelwann sourit en observant sa magnifique écriture. Il se tourna alors vers le moribond qui commençait à s’en aller lentement pour le rouer de coup afin qu’il meurt rapidement et dans la douleur.

Ces deux crétins venaient de briser une soirée qui s’annonçait paisible, la nature était présente, les animaux et les insectes grouillaient de partout, mais heureusement ils sont morts, pour le bien de la tranquillité de la nature, action de Danava ou simplement le hasard ?

Gelwann se mit alors à rire et à lever la tête vers le ciel, et joignant ses mains vers l’étrange peinture faite de rouge, de rose et de jaune et remerciant Danava…Pour trébucher contre une racine et se casser la figure contre un arbre mangeant par la même occasion l’écorce de celui-ci et s’arrachant une dent au passage.


-Bordel de chiure d’arbre à la noix ! Foutue nature bordélique et mal rangée ! Je m’en vais te cramer tout ça ! Nom d’un dieu !

L’arbre en question brûla instantanément, œuvre de Gelwann, mais celui-ci revint à la vie en un arbre vivant et titanesque…Ainsi et une fois de plus, le jeune elfe noir couru de plus belle échappant à la colère de mère nature et celle de l’arbre en question. Et l’on raconte que pendant des heures, son hurlement terrifié s’entendit jusqu’à Sarosa et qu’à chaque pas qu’il faisait, une injure sortait de sa bouche…


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû - 12:59:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=153157
Oslo
Gardien (G4)
avatar

Nombre de messages : 1873
Localisation : Où coule le sang ...
Réputation : 135
Date d'inscription : 03/11/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
65/65  (65/65)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Jeu 30 Aoû - 3:33:00

Délicieusement frais et plaisant,
comme un picnique à la campagne.
Le style différent pourrait attirer du monde à Narthere, c'est très bien.
Dis moi, ta mère ne t'as pas interdit de jouer avec les alumettes...

_________________
La Nuit est mon domaine, le Noir, mon emblème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gelwann
Apprenti (M0)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Croisade
Guilde : Aucunes
Rang : PNJ/Pyromancien
Réputation : 5
Date d'inscription : 29/08/2007

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
10/60  (10/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Jeu 30 Aoû - 12:59:29

Oslo a écrit:
Dis moi, ta mère ne t'as pas interdit de jouer avec les alumettes...

Bien sûr que si mais je suis du genre à péter l'feu Rolling Eyes

-------------------------------------------------------------------------------------

Le repas du matin


La journée commençait bien. Le soleil était présent et illuminait les plaines verdoyantes de Vesperae. Dans l’herbe les lapins se faufilaient avec joie, les écureuils montaient sur les plus hauts pains pour admirer la faune qui s‘éveille. Un cerf accompagné de sa petite famille, buvait dans une rivière claire et cristalline quand soudain…

-Chauuuud devant ! -Plouf-

Quelqu’un venait de se jeter à l’eau du haut d’une cascade. En haut de cette même cascade on pouvait remarquer un ours hurlant sa colère à la chose qui venait de plonger. Une personne sortie alors de l’eau, s’agrippant à des roseaux, puis à l’herbe fraîche, arrachant quelques brins, pour finir par se hisser et sortir de l’eau. Il tenait entre ses dents un poisson gris.

Le cerf et sa petite famille venaient de repartir. Le petit elfe noir mit le poisson à ses pieds et souffla rapidement pour reprendre sa respiration. Il venait de partir en chasse dans la rivière un peu plus haut, pêcher le poisson à la manière des ours bruns. Seulement un ours était lui aussi présent, tolérant l’elfe noir s’y prenant mal pour pêcher. L’ours lui, avec son expérience d’ours, arrivait à pêcher plusieurs saumons et mangeait ceux-ci en observant l’elfe noir qui s’y prenait comme un pied. En effet, celui-ci courait partout en insultant les pauvres poissons et tentant vainement d’en attraper un avec les mains.

C’est en observant l’ours brun prendre un nouveau poisson que l’illumination lui venu. Il devait lui aussi devenir un ours et pêcher comme eux, il se mit alors à quatre pattes dans l’eau et attendit qu’un poisson passe. Il plongea une main rapide dans l’eau afin de percuter un poisson et de le faire voler, pour que celui-ci atterrisse sur la terre ferme. Il venait de réussir son coup ! Mais quand il arriva, le poisson eut le temps de sautiller pour rejoindre l’eau à quelques centimètres.

Enervé, Gelwann prit son air le plus mauvais il avait faim et comptait bien manger un saumon, même s’il devait y passer des heures. C’est ainsi que sous la colère, il plongea une nouvelle fois sa main pour percuter un second poisson, mais hélas pour lui ce ne fut pas un saumon que sa main heurta, mais une pierre et celle-ci vola en direction…De l’ours brun.
Le hurlement fit trembler Gelwann, le pauvre ours venait de se prendre la pierre dans le museau, lui faisant par la même occasion lâcher sa proie fraîchement pêchée.

Le petit elfe noir n’attendit pas que l’ours l’attaque, sa nature prit le dessus…Il se mit à courir.
Aux grognements de l’ours, s’ajoutaient les hurlements de l’elfe noir qui courait dans la rivière (Car il avait pieds) fonçant droit vers le vide.

Alors comment est-il parvenu à attraper un saumon ? Oui car il est tombé avec un saumon !
Tout simplement en courant…Il courait tellement bien que la tête d’un saumon glissa sous sa botte et par un jeu de galets (Les pierres de la rivière) et grâce à la peau glissante du poisson, le saumon arriva à être expulsé de l’eau pour arriver tout bêtement entre les bras de l’elfe noir devenu chanceux.

Cependant la bête lui courrait toujours après et il devait trouver une solution, c’est ainsi que toujours en courant, il sauta majestueusement du haut de la cascade, traçant dans l’air, des figures acrobatiques gracieuses et précises, pour arriver dans l’eau sans éclabousser la moindre petite touffe d’herbe.

Non…Cela ne s’est pas passé comme ça.

Gelwann n’eut pas le choix et en hurlant à la mort il sauta dans le vide, en criant poliment un chaud devant des plus naturels. Alors qu’il tombait, le saumon lui glissa quelques secondes des mains, comme un savon, mais qu’il rattrapa avec les dents. Ainsi il tomba dans l’eau, dans un titanesque -plouf-. Croyez le ou non, mais la petite famille du cerf, crut à la fin du monde en entendant la chute. Bien sûr il arrosa les touffes d’herbe dans un périmètre indéterminé.

Ainsi vous savez…
Gelwann fit un feu avec sa magie de pyromancien et mangea le saumon dont la tête était écrasée et l’abdomen recouvert de marques de dents. Il mangea en observant l’ours brun hurler au dessus de lui. Trois minutes plus tard, il avait déjà terminé et il se leva, regarda l’ours droit dans les yeux, même s’il était loin et lui cria.


-Va te faire voir nounours ! Même pas capable de suivre un elfe noir ! Tu la sens la race supérieure ? Hein ? Ahaha au plaisir boule de poils !

Etrangement on aurait pu croire que l’ours brun souriait et c’est en se retournant pour partir une nouvelle fois à l’aventure que Gelwann comprit. Et il se mit de plus belle à courir, cette fois ci à travers la forêt, tout trempé certes, mais sa vitesse lui permettra de sécher rapidement. Pourquoi courait-il donc ?

Car en voulant se retourner pour partir à l’aventure il écrasa la queue d’un loup qui dormait paisiblement, bien sûr celui-ci n’était pas seul et il se trouvait qu’il était à la tête d’une meute de dix loups. Une pensée traversa l’esprit farfelu de l’elfe noir, il n’avait jamais été coursé par des loups ! Et c’est ainsi qu’il courut pendant trente longues minutes, les loups à sa trace.

Sa chance était de courte durée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=153157
Sly
Timide
Timide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Guilde : Croisade*Narthere
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/07/2007

Parchemin de description
Race:
Niveau:
15/60  (15/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Jeu 30 Aoû - 14:33:00

x') Lol trop frais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gelwann
Apprenti (M0)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Croisade
Guilde : Aucunes
Rang : PNJ/Pyromancien
Réputation : 5
Date d'inscription : 29/08/2007

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
10/60  (10/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Ven 14 Sep - 19:49:23

Une soirée...


Les étoiles brillaient, les chauves-souris volaient dans le ciel, des chouettes hululaient en cœur à la poursuite de petites souris. Les chats attendaient, certains montaient sur les toits des maisons pour assassiner un pauvre pigeon qui dormait paisiblement sous la caresse du vent.

Trigorn était calme, la nuit était noire depuis quelques heures déjà. Les miliciens faisaient des petites patrouilles, les murs étaient parfaitement gardés…
L’elfe noir était dans Trigorn depuis le début, il avait échappé à la langue fourchue d’une Matrone elfe noire, avait été balancé deux fois par la fenêtre, attaqué par un homme poilu, puis par un chien fou et pour finir il s’était mangé un carreau d’arbalète dans la cuisse droite. Quelle veine !

Le carreau avait été retiré depuis une bonne petite heure. Il avait arraché cette étrange flèche de sa jambe et s’était écroulé par terre en tournant de l’œil. Après s’être réveillé il cicatrisa sa blessure grâce à sa magie de pyromancien…Il brûla sa chair, puis but une petite potion de santé offerte par un elfe noir qui semblerait être son propre neveu.

Cette fois il en avait vraiment assez de se faire ratatiner par tous les pèlerins du coin. Ses propres frères ne croyaient pas à ses histoires, oui il avait affronté un ours brun et une meute de loups ! Nom d’un dieu ils ne le croyaient pas…Mais après tout il s’en fichait.

Il marcha les mains dans les poches, évitant soigneusement la milice de Trigorn, pour arriver face à un étrange personnage sous une cape. Grâce à sa vision nocturne, qui n’est pas un sortilège mais sa nature supérieure, il vit que la personne était une femme, aux cheveux de blés. Il lui sourit et s’approcha, il voulait parler avec quelqu’un qui n’aurait pas la stupide idée de le frapper, mais celle-ci d’une voix suraiguë hurla à la mort.


-Hiiiiiiii un noir ! Un elfe noir !

Gelwann n’attendit pas longtemps pour fuir par une petite ruelle étrangement des miliciens le suivaient, ils brandissaient des torches tout en dégainant leurs épées aiguisées. Tel un chat, l’elfe noir tourna rapidement sur sa gauche pour se retrouver face à d’autres miliciens en patrouille, mais combien étaient-ils dans cette ville ? Il n’eut pas le temps de compter, seulement d’éviter le coup d’une épée. Dans sa course folle il trébucha sur un pavé pour traverser la fenêtre d’une maison. Deux amoureux roucoulaient sauvagement dans un lit, puis hurlèrent en voyant le petit elfe noir s’écraser contre les vêtements de la femme, celui-ci échappa à un lancé d’épée et s’expulsa par une autre fenêtre avec une petite culotte sur la tête.

Il courut jusqu’à une grande bâtisse pour ouvrir la porte et la refermer derrière lui. Il se retrouvait dans une église. Mais les miliciens savaient qu’il était là. Il se mit alors à courir entre les bancs, pour finir devant l’autel et se cacha en dessous.

La milice était entrée et criait à l’elfe noir de se rendre. Mais Gelwann ne comptait pas le faire, il était plus malin que ça et surtout…Petit, agile et rapide. Il prit un bol en bois sous l’autel et le balança aux miliciens et d’un geste rapide, claqua des doigts pour que le simple bol devienne une petite boule de feu. Il brûla ensuite les planches en bois devant lui et prit une croix du temple, se mit debout sur l’autel et dit d’une voix rauque tout en pointant la croix vers les miliciens.


-Par les pouvoirs qui me sont conférés ! Adéous libélous barous ! Barrez vous !

Il courut vers les cinq miliciens comme une bête furieuse en brandissant la croix et se fit attraper bien facilement par un des hommes qui brandit sa proie aux autres qui se mirent à ricaner comme des idiots. L’elfe noir fou de rage, fourra la croix dans la visière ouverte du milicien qui lâche prise, passa entre ses jambes pour éviter d’être une nouvelle fois, d’être la prise d’un autre milicien, roula en avant et se redressa facilement pour enflammer une porte afin que les miliciens ne sortent pas.

Il prit ses jambes à son coup, simple expression, et alla dans Trigorn Ouest à la recherche d’un coin ou d’une maison pour dormir tranquillement. La soirée était terminée…Il repartira le lendemain matin pour la cité de Nartche’el, cité des elfes noirs de la puissante Croisade..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=153157
Gelwann
Apprenti (M0)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Croisade
Guilde : Aucunes
Rang : PNJ/Pyromancien
Réputation : 5
Date d'inscription : 29/08/2007

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
10/60  (10/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Lun 24 Sep - 13:14:13

Demoiselle et Sir Comagik


Dans la forêt au Nord du petit et paisible village de Sarosa, un groupe de blob rampe vers une destination inconnue alors qu’un petit lapin heureux de vivre, gambade partout en faisant des cabrioles des plus folles. Un oiseau traverse le ciel comme une flèche suivit de près par une buse affamée, le temps est lumineux, les nuages se font rares et la terre est humide.

Une petite voix résonne dans ce calme surhumain. Une voix qui chante joyeusement, celle d’un petit elfe noir, comme le petit lapin, heureux de vivre.


-Mon gros lapin, roi des rongeurs ! Que j’aime ta belle fourrure !

Une épée courte à sa taille, une armure de cuir bouillie sur les épaules ainsi qu’un casque en bois sur le crâne, deux petites oreilles noires sortent de deux trous réalisés à même le casque, ce qui donne au heaume une étrange forme. Semblant danser dans l’herbe, l’elfe noir réalise un pas de danse en reculant, semblant littéralement glisser sur l’herbe, puis comme si cela faisait parti de sa formidable chorégraphie, s’arrête droit devant un blob en mettant sa main droite sur ses bijoux de famille tout en étant sur la pointe des pieds et levant son corps vers le haut et pour finir celui-ci lâche un petit..

-WOUH !

Le blob prend évidemment peur et fuit comme une limace derrière un buisson où il se fera dévoré par un renard. L’elfe noir continue son avancée périlleuse à travers d’horribles blobs bleus et de lapins enragés prêts à dévorer une carotte en deux coups de dents. Loin d’avoir peur, l’elfe dégaine son épée et d’un geste vif tranche une brandille encore accrochée à un arbre pour continuer sa route tel un voyageur, extraordinaire chercheur de trésor et de reliques anciennes dans une jungle peuplée de serpents venimeux et d’araignées géantes où des autochtones cannibales vivent tant bien que mal en dévorant les quelques égarés qui…Hum.

Une mouche vole et s’écrase contre le casque en bois du petit aventurier solitaire et à la peau aussi sombre que le cerveau d’un gobelin en fin de vie. Il avance encore pour se retrouver face à une jolie petite demoiselle à la peau blanche et aux cheveux noirs qui combat avec la plus grande force un terrible et sanguinaire blob. Après deux coups bien placés, le blob s’effondre au sol en couinant, puis la petite demoiselle lève la tête vers notre guerrier.


-Bonjour

Lui dit-elle le sourire aux lèvres. L’elfe sourit alors et s’avança vers elle. Bien que cela semblait étrange, la petite femelle aux formes déjà bien généreuses et superbement bien développées, déploya d’énormes ailes noires. Notre fabuleux guerrier elfe noir pointa son épée vers la demoiselle en hurlant de terreur.

-Une chauve souris mutante !! Dis tu connaîtrais pas les livreurs de lettres d’Oslo par hasard ?

La demoiselle sourit dévoilant de grandes dents pointues, elle ne pouvait pas être une vampire, il faisait déjà jour, peut être était-elle une démone ? Une succube ? Ou un autre truc dans le genre démon complètement stupide…

Quoi qu’il en soit Gelwann fit un pas en arrière, prit sa sacoche et sortie son arme terrible, une créature bien plus sanguinaire qu’une armée de vampires la nuit tombée.

-Meurs créature infernales !

Il brandit alors Kissifrote qui venait de se réveiller.
La demoiselle ouvrit alors de grands yeux ronds et hurla à la mort pour finir par s’envoler comme une..Un pigeon féroce sautant sur un faucon, ou peut être le contraire..


-C’est ça ! Fuis ! Grosse dinde volante ! Tu as peur de mon hérisson ! Ahahah !

Il tourna son héro de tous les jours vers lui en lui souriant, Kissifrote était vraiment une tueur sanguinaire, mais celui-ci ne le regardait pas mais observait avec des yeux exorbités, derrière l’épaule de l’elfe noir. Gelwann bien évidement se retourna et vit en face de lui un titanesque cheval blanc aux titanesques sabots et portant sur son dos une titanesque armure polies et superbement bien entretenue, bref, le canasson est un grand cheval mais pour Gelwann et vu sa taille, c’est un titan.

-Par Donblas un elfe noir !

-Par Narthe un cheval qui parle !

Gelwann inclina la tête pour voir un petit personnage sur le cheval, celui-ci se dressait fièrement sur une petite selle et portait l’équipement complet du parfait guerrier, sauf que ces armes étaient bien trop petites pour tuer quoi que ce soit, sauf peut être une mouche.

-Je suis Sir Comagik un tiny ! Au service de la fille unique Zebulon !

-Arrêtes de te foutre de moi je sais très bien que tu travailles pour le père noël !

-Père noël ?

-Le pasteur humain d’Ibrin.

-Ah, connais pas…NON !

-Moi c’est Gelwann et toi, sir Comagik ?

-Mon prénom est Harry !

Gelwann ouvrit grand la bouche et hurla de rire, le cheval du grand chevalier de petite taille se cabra aussitôt, après quelques minutes l’elfe noir arrêta un instant pour reprendre son souffle.

-Harry ? Harry Comagik ? Ahahaah ! Harricot Magique ! Ahahaah !

-Cesses donc de te moquer de moi !

-Tu as même la taille ! Ahahah !

Le tiny dit une petite parole et aussitôt son épée cure-dent devint une longue lance magique, aussi dure qu’une vraie mais aussi légère qu’une plume. Gelwann fourra Kissifrote dans sa poche et encore une fois, comme à son habitude prit ses jambes à son coup.

Les autres ne le croiront pas, jamais ils pourront croire qu’il a été la proie d’un Harry Comagik…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=153157
Sly
Timide
Timide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Guilde : Croisade*Narthere
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/07/2007

Parchemin de description
Race:
Niveau:
15/60  (15/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Lun 24 Sep - 20:00:34

Bah..."Lol" quoi, j'aime lire tes textes je sais pas pourquoi mais quand je les lis ca passe tout seul (alors que j'avoue que desfois j'ai du mal à aller jusqu'au bout d'autres textes, mais ceux la...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gelwann
Apprenti (M0)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Croisade
Guilde : Aucunes
Rang : PNJ/Pyromancien
Réputation : 5
Date d'inscription : 29/08/2007

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
10/60  (10/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Lun 24 Sep - 21:55:19

Merci ça fait plaisir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=153157
Oslo
Gardien (G4)
avatar

Nombre de messages : 1873
Localisation : Où coule le sang ...
Réputation : 135
Date d'inscription : 03/11/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
65/65  (65/65)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Lun 24 Sep - 23:03:08

Pas mal, pas mal du tout,
tu as indéniablement trouvé un style
du genre que l'on ne croise pas trop souvent dans nos pages
cela est donc très plaisant à lire, continues.

Citation :
Bien que cela semblait étrange, la petite femelle aux formes déjà bien généreuses et superbement bien développées, déploya d’énormes ailes noires.


PS : Ta mère te l'a dit et redit, les filles ça donne des boutons,
continues à jouer avec ton hérisson...afro

_________________
La Nuit est mon domaine, le Noir, mon emblème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran
Casse pieds
Casse pieds
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2236
Age : 28
Localisation : Montagne d'Ibrim
Guilde : la Croisade*Noire
Rang : Exilé
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/04/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
45/65  (45/65)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Mar 25 Sep - 17:19:04

Sympas tout ça, comme d'habitude.

_________________
Zah'har, rivven, p'wal l' ilythiiri orn elgg dosst qu'ellaren


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gelwann
Apprenti (M0)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Croisade
Guilde : Aucunes
Rang : PNJ/Pyromancien
Réputation : 5
Date d'inscription : 29/08/2007

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
10/60  (10/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Ven 28 Sep - 0:28:35

Oslo a écrit:
PS : Ta mère te l'a dit et redit, les filles ça donne des boutons,
continues à jouer avec ton hérisson...afro

Ah...*Perce ses boutons* même pas vrai !

Merci sinon et c'est pour changer la lecture des autres et ma propre manière d'écrire que j'écris ainsi, ça change et les personnes aiment alors je continue !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=153157
Gelwann
Apprenti (M0)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Croisade
Guilde : Aucunes
Rang : PNJ/Pyromancien
Réputation : 5
Date d'inscription : 29/08/2007

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
10/60  (10/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Sam 2 Fév - 19:33:25

La truite


"Une ombre au bord d’une rivière qui coule sans se soucier du temps, une créature aux oreilles pointues et au passé troublé par des guerres et des batailles sanglantes dans des plaines autrefois abondantes en herbes grasses. Le ciel est bleue et les nuages sont blancs, mais son âme est noire et maléfique. Observant le filet de sa lame ensanglantée et prenant un malin plaisir à se remémorer chaque victimes, une à une. La créature à la peau noire, à la peau d’ébène, renifle lentement tout en fermant les yeux.

Sa langue caresse ses lèvres alors qu’elle pense aux années passées, aux victoires gagnées et aux ennemis tous, terrassés. Pour la plus grande gloire de Narthe cette créature est née elfe noir, la plus puissante des espèces vivantes et la race supérieure du monde des mortels. L’elfe noir se dresse rapidement sur ses jambes et dans un mouvement gracieux recule son bras droit, celui qui tient l’épée, derrière lui pour le lancer aussitôt en avant…"


-Attends j’ai lancé trop loin, le bouchon est trop près de la rive.

Deux petits elfes noirs armés de cannes à pêches de fortune, pêchent justement, paisiblement dans un lieu isolé du monde de Vesperae, loin du monde et des combats. L’un des petits elfes, maintient sa propre canne entre ses jambes, alors qu’il tient entre ses mains, une plume de corbeau et un morceau de parchemin sur lequel il écrit. L’autre debout, relance sa canne dans l’eau, un peu plus loin cette fois-ci.

-Nous devrions nous entraîner à l’art du combat, il me semble qu’écrire ce genre d’action n’est pas vraiment apprécier de nos semblables. Rien de glorieux à pêcher dans une rivière.

L’elfe noir caresse le bout de son nez avec la plume en observant son camarade. Celui-ci tourne la tête vers lui pour la redresser aussitôt en observant le ciel d’un air interrogateur pour en revenir à son frère d’armes ou plutôt de pêche, si l’on peut dire.

-Ecris que nous sommes à la recherche d’une truite cannibale qui vit dans les eaux troubles de cette rivière et peut surgir à n’importe quel moment pour nous arracher un membre et aspirer notre cerveau comme un orc aspire une limace gluante !

Son compagnon fronce les sourcils et dit d’une voix chantante.

-La truite est le nom commun donné à des espèces de poissons d'eau douce appartenant à la famille des saumons, Les truites sont carnivores. Elles se nourrissent principalement de vers et d'insectes, mais les espèces et les spécimens les plus imposants chassent également d'autres poissons. Les qualités gustatives de la truite sont largement recon…

-Tu récites vraiment bien l’elfipédia, tu n’es plus à l’académie, tu es à la surface et on pêche…Alors pêchons. Ca me fait penser à cette histoire entre deux petits nains sur une barque…L’un tombe à la flotte et ramène un anneau de je ne sais quel dieu et tu sais ce nain…là c’quoi son nom ? Grolum ?

-Groloup ?

-Gobloume ?

-

-

-Ils nous l’ont volé !

-Mon préciiiieuuuuux

Les deux elfes noirs éclatent de rire et soudain…Car avec le bol qu’ils ont le soudain arrive toujours, une gigantesque tête de poisson sort de la vase, un immense poiscaille se dresse sur sa queue et ouvre une gueule titanesque dévoilant ainsi des centaines de dents aiguisées comme des dagues.

-Vilaine grosse truite joufflue !

-Je croyais que tu plaisantais pour la truite…Dans..Dans ces conditions que doit on faire ?

Un jeune guerrier qui passait par là, arrive sur les lieux, un petit bandeau sur le front, une coiffure ébouriffée, une tenue bleue loin d’être discrète, un bouclier en bois et une dague, s’avance vers les deux petits elfes noirs et…

-c ou la ket ? é c koa sa ?

Le petit elfe noir à la plume et au parchemin, regarde le jeune guerrier, réfléchit rapidement et répond.

-c 1 boss ki done 1 obG d1 dieu

-cool

Tout en dégainant fièrement son arme, le guerrier s’élance dans un incroyable hurlement à faire pâlir les chaussettes d’un nain pendant que les deux petits elfes noirs s’enfuient…Que dis-je ? S’en vont le plus naturellement possible en marchant très rapidement vers un horizon nouveau. On entendra longtemps le guerrier lancer des insultes en se faisant tailler en morceau par le poisson…Et le bruit des pas des elfes noirs...

-Depuis quand tu connais le langage barbare ?

-tg é cour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=153157
Gelwann
Apprenti (M0)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Croisade
Guilde : Aucunes
Rang : PNJ/Pyromancien
Réputation : 5
Date d'inscription : 29/08/2007

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
10/60  (10/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Mer 18 Juin - 12:59:26

Matin paisible


Une petite abeille bourdonne joyeusement au dessus d’une pâquerette.
Un papillon virevolte au dessus des fleurs suivant sa douce et tendre alors que plus bas, une coccinelle dévore quelques pucerons gorgés de sucre en gardant un œil attentif sur une bien lente chenille.

Le soleil illumine la plaine si belle et si joyeuse, un cerf galope après ses biches, une sublime pie cajole en direction et de la forêt alors qu’un blaireau hurle à la mort en sortant d’un buisson. Non bien sûr, pas l’animal, mais un blaireau du genre petit, noir aux longues oreilles.

Alors qu’il se redresse pour reprendre sa course un autre elfe noir bondit par-dessus sa tête, lui aussi en hurlant. Un rugissement fait pâlir la petite créature qui sans attendre, prend ses jambes à son cou ou plutôt…Décide de courir de sa propre volonté.

Fauchant les pâquerettes, écrasant la coccinelle et ses repas et avalant au passage le pauvre papillon, les deux elfes noirs continuent leur course sur terrain découvert. Derrière eux, trois gros tigres feulent, la gueule baveuse et les yeux fixés sur leurs deux sombres proies. La fatigue se faisant sentir les deux elfes noirs décident de plonger à terre, dans les hautes herbes.

Le vent venant des faces, ils seraient en sécurité tant que les tigres ne sentiraient pas leurs odeurs. Des gouttes de sueur perlant sur leurs visages ronds et noirs, les deux elfes noirs parlent en langage des signes en contrôlant leur respiration. L’un propose de retourner dans la forêt, l’autre de dompter un scarabée pour creuser un tunnel jusqu’à Khuzdul. Les tigres approchent, en observant au loin, les cervidés s’en aller le plus loin possible des prédateurs.

Les deux elfes noirs, l’un apprenti guerrier et l’autre apprenti mage décident de combattre l’ennemi velu, comme le ferrait un terrible, merveilleux et farouche membre de leur espèce. Ils se dressent sur leurs jambes et imitent l’impressionnant grondement du dragon. Les tigres se mettent alors à détaler comme des chatons.


-Fuyez les minous ! Fuyez ! Niahahahahah !

L’elfe noir apprenti guerrier applaudit et pose sa main droite sur l’épaule gauche de l’apprenti mage.

-Nous avons réussi mon cher frère d’aventure, notre esprit futé reste plus fort que les armes. Nous venons d’acquérir la gloire éternelle grâce à cette ruse digne des plus grands.

-Euh…j’suis d’accord.

Derrière eux un grondement résonne et le vent change étrangement de direction.
Un immense dragon rouge incline la tête vers l’avant pour apeurer les deux elfes noirs qui cependant ne bougent pas d’un pouce et regardent fixement la bête.


-Par l’arc de Narthe un majestueux dragon rouge ! Vous nous faites honneur, ô puissante créature mythique !

-Silence petite vermine, tes paroles ne valent pas un sous…Je vous laisserais en vie si vous me dites ou trouver un trésor !

-Oh bien entendu majesté ! Allez au-delà des plaines verdoyantes, franchissez dix bois et une montagne, derrière la cité humaine à l’Est se trouvera un chemin conduisant à l’Ouest suivez ceci jusqu’au Nord pour franchir le territoire des lycanthropes du Sud. Alors depuis ce point vous irez au Nord-Est pour entrevoir le temple et sa merveilleuse architecture mais très loin d’égaler le magnifique éclat de vos écailles, continuez tout droit et vous y serrez.

-…

-C’est l’donjon de Coac.

-Hors de ma vue, moustique !

Le dragon avide d’or prend son envole et alors qu’il est à plus de trois cent mètres loin devant, l’apprenti mage met ses mains en porte voix et hurle au dragon.

-Hey lézard débile, j’suis sûr que ta mère est une salamandre pour être aussi …COURS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=153157
Gelwann
Apprenti (M0)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Localisation : Croisade
Guilde : Aucunes
Rang : PNJ/Pyromancien
Réputation : 5
Date d'inscription : 29/08/2007

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
10/60  (10/60)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   Dim 10 Aoû - 13:24:01

Elfes noirs et les jeux !


La journée est ensoleillée, quelques timides nuages sont poussés par la douce brise du vent dans le ciel d’un bleu océan. Trois petits elfes noirs marchent, chacun avec un bâton entre les mains, s’appuyant dessus pour marcher tels des pèlerins suivant le divin chemin.

Ils arrivent dans la petite et charmante bourgade d’Ibrin.
Ils abaissent alors leur capuche et dévoilent leur joli petit minois rayonnant de gaieté et de malice. Les enfants marchent sur quelques mètres et s’arrêtent devant un petit bassin naturel, contenant l’eau de la rivière créée grâce à la neige de la montagne.

L’un pose un petit baluchon à ses côtés, l’autre une petite boite en bois contenant des vers, certains énormes et d’autres petits et le dernier se déchausse pour tremper ses pieds nus, dans l’eau fraiche et cristalline. Ils soupirent tous au même moment, accrochent un ver à leur petite lame fine, courbée, servant d’hameçon au bout de la ligne et s’empressent de lancer le tout à l’eau.

Les poissons grouillent, ils attendent, certains mordent et sont attrapés.
Un bruit d’armure retentit derrière eux, la milice a été prévenue de l’arrivée de trois petites vermines noires aux longues oreilles, les épées sont dans les fourreaux mais le ton est haut.


-Vous n’avez rien à faire ici elfes noirs ! Retournez d’où vous venez où nous allons devoir utiliser la force !

Un elfe noir se dresse fièrement la canne à pêche brandit, une carpe gigotant au bout de la ligne. Il s’agit bien sûr de Gelwann, qui d’autre ? Le plus turbulent et idiot de tous les elfes noirs n’ayant jamais existé dans les profondeurs, sur la terre, dans le ciel et dans tous les univers parallèles existant….

-On pêche paisiblement !

-Vous n’êtes pas autorisé à venir ici ! Repartez immédiatement !

Le milicien dégaine son épée, ses quatre compagnons en font autant. Ils pointent leurs armes vers les petits elfes noirs, l’un ramasse son baluchon, l’autre range sa boîte de vers et l’autre continue d’être pieds nus (Mais sa paire de botte est ramassée par son petit camarade qui se pince le nez avant de ranger le tout dans son baluchon).

-C’est du racisme, je demande justice !

-Le roi Roland IV interdit formellement la présence d’elfes noirs dans son royaume, vous n’échappez pas à la règle ! PARTEZ ou on vous massacre petites têtes brunes !

-QUOI ?!!!

Le petit elfe noir tourne le dos, faisant une petite mine triste, essayant même de verser une larme en écarquillant les yeux face au vent frais, ce qui n’a pour but de seulement coller un petit moucheron dans sa paupière de l’œil droit.

Sous le coup de la colère….La carpe s’éclate dans un bruit de viscosité contre le heaume du garde qui sous la force, fait trois fois le tour sur lui-même. Gelwann hurle comme un grizzly à qui on aurait marché sur la papatte et continue d’éclater courageusement la pauvre carpe désormais broyée, découpée et à qui il manque maintenant un œil et une nageoire sur les miliciens pendant que ses camarades prennent la fuite.

Pour ralentir l’ennemi, l’un des enfants balance aux pieds des gardes quatre petits goujons, les gardes bien sûr marchent dessus et s’étalent comme des tortues au sol et dans l’incapacité physique de se relever à cause du poids de l’armure, mais un des miliciens se met en selle et galope sur le dos de sa fière monture aux longues oreilles (Un bourriquet) en criant tout bêtement : Arrêtez vous au non de la loi…

Mais les elfes noirs continuent de courir ! Le milicien secoue sa monture et passe devant un étrange personnage munie d’une cuillère en bois qu’il porte à sa bouche tout en se tenant l’oreille droite…


Noslen Trofnom : C’est tout simplement incroyable, It is simply incredible, quelle course, quelle grâce, quelle performance olympique ! What race, what grace, what Olympic performance ! Le soldat atteint les trois kilomètres à l’heure sur le dos d’un âne ! Magnifique ! The soldier reached three kilometres per hour on the back of a donkey! Beautiful! OH MY GOD !!!!

Le garde se frotte le heaume en saluant une foule de frênes et de chênes et tombe malheureusement de l’âne déjà bien essoufflé par sa course folle de vingt mètres. Les trois elfes noirs s’arrêtent pour lui balancer des caillasses et l’homme mystérieux hurle de joie sous les applaudissements des branches des arbres.

Noslen Trofnom : Et c’est le lancé de pierre par l’équipe nationale elfe noir, quel tire ! C’est fabuleux, une pierre a pénétré dans le….OH MY GOD ! And this is the stone launched by the national team Dark Elf, which draws! This is fabulous, a stone flew into the back…

Une grosse pierre fracasse le crâne de l’homme mystérieux qui s’écroule au sol.
Les petits elfes noirs se remettent à courir pendant que le garde étourdit, cherche la dernière pierre….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=153157
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aventures de Gelwann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventures de Gelwann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Les aventures de Tom Bombadil
» Les aventures de Lena & Fee
» Étranges aventures dans un bain [Rafa'][Un obscur jour de 1622]
» Les aventures de Petit Lys et Petite Pensée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Croisade*Noire :: Hors Role play :: Histoires-
Sauter vers: