Croisade*Noire
Vendui et bienvenue Invité sur le forum de la Croisade*Noire.


Forum officiel de la Croisade*Noire
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quête vers le pouvoir(Jane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jane
Prêtresse (P5)
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 28
Réputation : 4
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Quête vers le pouvoir(Jane)   Dim 16 Sep - 22:12:29

Combattre permet d’acquérir le pouvoir et le pouvoir permet de diriger. Cette quête, elle m’est cher depuis ma naissance, conditionnée sans aucun doute par ma race qu’est celle des elfes noirs. Je ne sais pas une personne que l’on peut qualifier de mauvaise pour certains, d’opportuniste pour d’autres ou encore d’orgueilleuse pour une autre catégorie, mais qui peut blâmer une personne vivant pour sa passion, vivant pour un but, celui d’acquérir le « pouvoir ».

Mon retour chez les elfes noirs de la Croisade Noire m’a permis de rejoindre mes frères et mes sœurs. Mon passé chez les démons fut un passage où l’on me contrainte à servir un démon des plus irréfléchis, nommé Sokar. Je garde de ce passage un goût amer, celui de n’être qu’une marionnette. Comme, je le disais la fin de l’Ordre de Sokar, celui de l’Apocalypse et mon arrivée à la Croisade Noire fut une libération, néanmoins une partie de mon âme s’était envolée, mon ambition. Je me sentais étrangère auprès de ceux qui étaient comme moi, m’agenouillant malgré mes motivations profondes sur les vertus de la guerrière, loyauté et honneur.

C’est sous cet aspect que j’ai rencontré pour la première fois la Matrone Nienna d’Arabani. Elle était à la sortie d’Eleven Snake, blessée gravement suite à un combat contre les Royalistes dont elle s’était échappée de justesse. Cette grande Matrone que j’avais aperçu, il y avait peu de temps, n’était plus qu’une proie soumise au moindre de mes gestes. Néanmoins, je l’ai sauvé. Je l’aidais à se relever puis nous allâmes ensembles jusqu’à Naep, Nienna tentant de mettre un pied devant l’autre et suivre mon rythme pendant que je la soutenais. Je l’ai alors soigné pendant que nous étions dans cette épaisse et sinistre forêt et je me jurai de la servir en la protégeant de mon mieux, le temps qu’elle me réapprenne culture, hiérarchie et esprit. Je dois avouer qu’elle fut une très bonne préceptrice, stricte et sévère mais juste, lorsque ma servitude envers quelconque cause où j’avais un serment me servait de prétexte, c’est d’un soufflet qu’elle me faisait oublier cette pensée.

Cependant, plus je me reconstruisais, et plus le « pouvoir » revenait, comme seul but, non protéger la Matrone ou la servir qui était secondaire mais nécessaire pour arriver à mes fins. Je devins Prêtresse par la suite lorsque nous avons obtenu notre propre maison, Nienna, en Matrone d’Arabani, Soran en Maître d’Arme. Dans cette perspective, j’étais éloignée des conversations importantes et des prises de décisions. Je ne pouvais supporter davantage d’ailleurs le manque de rigueur de ce Maître d’Arme et le rabaissement que m’affligeait Nienna, lorsque je m’élevais de mon propre rang.

C’est ainsi qu’un jour à Trigorn, oui Trigorn, ville de commerce, Trigorn, ville d’ouverture sur le monde, Trigorn, ville de meurtre et de carnage. Il est intéressant de voir comment l’histoire influe directement sur les fondements même d’un Royaume que l’on croirait solide. Sans doute car celui-ci repose lui-même sur la base de l’histoire et comme celle-ci lui a permis d’exister, elle le conduit inexorablement vers la destruction et la fin.

Fin qui approchait aussi maintenant au marché que Nienna et moi avions passé. Cette soirée démarra sur un ton sanglant. J’étais dans la Taverne de la fée avecla fille de la Matrone d’Arabani et Soran. Une conversation m’avait d’ailleurs dès le début opposé aux deux. C’est alors que Tyroine, un Royaliste vint demander au Maître d’Arme de retirer sa cape. J’ai saisi alors ma lance et pendant que le Royaliste me tournait le dos et d’un geste rapide et précis, j’ai envoyé un coup dans son dos, ce qui ne manqua pas de le faire s’effondrer sur le sol, le sang éclaboussant légèrement les personnes autours. Sans trop de réaction de la part du public, je me retirai ainsi que les deux autres elfes noirs, jugeant inutile de rester suite à mon attaque. La fille de Nienna s’enquit alors d’embêter quelques enfants et je demandai alors à Soran de veiller sur elle, en tant que Maître d’Arme la chose était de son devoir. Néanmoins, il refusa d’accéder à mon ordre et j’ai pointé alors ma lance vers son cou, celui-ci ne cilla pas, me demandant d’attendre la Matrone pour nous départager.

Celle-ci arriva d’ailleurs peu de temps après, le Maître d’Arme et moi-même nous inclinèrent, il en reposait de notre vie de montrer le plus grand respect à une Matrone. Nous lui avons alors parlé de notre conflit et celle-ci trancha en faveur du Maître d’Arme, ce qui fit l’élément déclencheur. Mon regarde s’est posé fixement sur la Matrone, mon cœur palpitait de haine. Du plus courtoisement possible, je l’invitai alors à venir discuter avec moi hors de la ville, dans un bosquet, non loin d’Argelas, Soran sans invitation nous suivit.

Au lieu dit, je me retournai d’un seul geste, vers les deux et je pris la parole.

-« Je tenais à te remercier Nienna, te remercier pour ce que tu m’as appris. Te souviens tu.. de quand, je t’ai sauvé, de notre conversation. »

Soran restait silencieux et la Matrone me répondit alors sèchement.

-« Oui et que veux tu dire par là ? »

-« J’ai beaucoup appris, auprès de toi et il est temps pour moi de ne plus me contenter d’être une simple prêtresse. La logique veut que je t’affronte.. Acceptes tu ? »

Nienna dégaina sa rapière pendant que Soran sortait ses deux petites haches.

Le combat s’annonçait plus serrer que prévu, mais l’heure n’était pas à se défiler, pour obtenir le « pouvoir », je devais montrer à Nienna ma puissance. Je saisis ma lance et je fixai les deux tours à tour. Soran s’élança en premier sur moi, je réussi à le parer en positionnant adroitement ma lance et Nienna s’élança à son tour. Poussant sur ma lance pour faire reculer Soran, je repris ma garde et j’envoyai un coup de lance, parallèle au sol vers son ventre, elle se décala et ses côtes furent touchées, déséquilibrait elle tomba. C’est alors que j’entendis, Soran trop tard, alors que Nienna se remettait de cette attaque, le Maître d’Arme m’envoyant un coup de hache dans le dos. Fort heureusement, mon armure légère me permit d’éviter le pire, le souffle coupé, dans un effort intense, je fis volte face pour éviter le deuxième coup qui allait suivre le premier. Il donna un nouvel assaut que je bloquai en lui envoyant du coté opposé au bout de lance un coup dans le ventre qui lui coupa la respiration. Il se plia et j’enchaînai un coup en diagonale depuis son épaule jusqu’à sa jambe qui le mit hors combat.
Je me retournai vers ma Matrone et ma surprise fut grande, celle-ci m’envoya un coup droit et net vers l’épaule. Je serrai les dents, essayant de supporter cette douleur immense. Elle me fixait en souriant, c’est alors que je relevai mon pied pour lui envoyer un coup droit dans le ventre. Elle recula et une boule de feu apparu dans sa main libre, elle la lança d’un geste souple vers moi, mon épaule me faisait mal et c’est de peu que j’esquivai la boule ardente, en sentant la chaleur sur ma peau au passage de celle-ci. Elle redressa ensuite sa lance pour s’avancer vers moi, mais la blessure que je lui avais infligée, l’handicapait. Nous nous sommes alors élancée, et Nienna frappa la première, je plaçai alors ma lance de façon à parer, puis j’envoyai un coup à mon tour qu’elle ne tue retenir, elle fut déséquilibrée et ne put parer ma seconde attaque qui se fit imminente. Nienna s’écroula au sol, alors que je venais de comprendre que cela signifiait ma victoire.

-« Au revoir..Nienna. Il est temps pour moi.. d’avancer. »

Je me détournai des deux elfes noirs et de ma maison. Il était temps pour moi d’être aussi une Matrone et de posséder ma propre maison…

Jusqu’à ma prochaine étape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane
Prêtresse (P5)
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 28
Réputation : 4
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Quête vers le pouvoir(Jane)   Lun 17 Sep - 19:59:45

Plusieurs réunions se déroulèrent au sein de la Maison de Mizzrym, à la suite de la disparition de la Grande Matrone Mistikania, des guerres de successions entre les différentes prêtresses se déroulaient. Néanmoins pour le moment, personne n’eut pris le dessus. C’est au cour d’une de ses réunions que Jane entra.

Les elfes noirs de cette maison l’observèrent d’un regard mauvais. Comment une prêtresse d’Arabani pouvait troubler une réunion déterminant la future matrone de la maison avec une telle assurance. Jane se présenta à eux et inclina alors la tête, malgré la méfiance régnante la chose les intriguait au fond. Ils la laissèrent s’exprimer.


-« Vendui à vois, frères et sœurs. Je me présente à vous Jane, Ancienne Prêtresse de la Maison d’Arabani, je suis venue pour prendre la place de votre Matrone ayant disparu. Si quelqu’un met en doute mes compétences, sachez que si je ne fais plus partie d’Arabani c’est car j’ai vaincu la Matrone Nienna et son Maître d’Arme, alors que j’étais seule. Ma puissance est telle que je souhaite que cette maison s’érige vers l’avenir et devienne une des plus influentes. »

Une Prêtresse prit alors la parole.

-« Et je suppose qu’un maître d’arme vous accompagne ? Car vous n’espérez tout de même pas que nous allons confiés le rôle de Matronne à une ancienne Prêtresse sans Maître d’Arme, même si votre puissance.. est jaugeable.. »

Jane observa la personne qui avait parlé..

-« Bien évidemment.., Rukainn ? »

Rukainn entra d’un pas lent, vêtu d’une longue cape noire recouvrant même les yeux et la bouche par un foulard. Cette dite cape avait deux pointes sur les cotés de la tête. Normal après tout avec les longues oreilles d’elfe noir.
L’individu marcha vers Jane et s’arrêta à quelques centimètres. L’homme observa les prêtresses se souvenant de l’atroce sensation qu’apporta cette fontaine du Malin. Ses idées avaient changé du tout au tout. Il se sentait plus fort plus vifs et légèrement plus intelligent.


-« Moi Rukainn.. Je serais le Maître d’Armes de la Maison de Mizzrym. Je porterais fièrement les couleurs et l’emblème de cette Maison et je protègerais Jane comme tout bon Maître d’Armes. »

L’homme avait une voix plus grave qu’avant et beaucoup plus froide. Le gros soucis c’est qu’il ne connaissait pas les règles elfiques c’est alors qu’il dit en soupirant.

-« Et si vous avez un problème contre ça, je m’occuperais personnellement de vous faire changer d’avis. »

C’est alors qu’il se tut. Suite à cela, les elfes noirs de la maison Mizzrym, ne purent que s’incliner devant la persuasion dont Jane et Rukainn furent preuves. Une chose était sûre, c’est que leurs paroles avaient retentis et dans la soirée, Jane fut nommée Matrone de Mizzrym et Rukainn Maître d’Arme. Une nouvelle étape était atteinte, il ne restait plus qu’à continuer sur cette avancée pour arriver à l’ultime but de Jane, le « pouvoir ».

De Jane et Rukainn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oslo
Gardien (G4)
avatar

Nombre de messages : 1873
Localisation : Où coule le sang ...
Réputation : 135
Date d'inscription : 03/11/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
65/65  (65/65)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Quête vers le pouvoir(Jane)   Ven 21 Sep - 20:01:14


_________________
La Nuit est mon domaine, le Noir, mon emblème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête vers le pouvoir(Jane)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête vers le pouvoir(Jane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti: dégringolade vers un pouvoir dictatorial et personnel
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Vers le renforcement des collectivités territoriales
» Les femmes noires au pouvoir ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Croisade*Noire :: Hors Role play :: Histoires-
Sauter vers: