Croisade*Noire
Vendui et bienvenue Invité sur le forum de la Croisade*Noire.


Forum officiel de la Croisade*Noire
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire et Vie d'Elfe Noir ~ Ajilah al'Djinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Histoire et Vie d'Elfe Noir ~ Ajilah al'Djinn   Ven 29 Fév - 22:37:40

Ajilah, ayant retrouvé la mémoire par un quelconque moyen, dans un futur quelconque, raconte sa vie à travers un ouvrage nommé « Histoire et Vie d'un Elfe Noir : Ajilah al'Djiin ». Il faut comprendre que ce texte est écrit alors qu'Ajilah sent venir la mort (ce qui peut arriver dans deux mois comme dans trois cents ans), et que vos personnages quel qu'ils soient ne peuvent en aucun cas avoir ces informations, contrairement, par exemple, au texte d'0din, qui, il le précise bien, peut se trouver dans n'importe quelle bibliothèque.

Prologue
~
Génèse d'un Elfe


Question.

Qu'est ce qui est petit, qui braille, pleure, aucun ses parents du matin au soir, les empêche de dormir et, paradoxalement, fait leur fierté ? Un bébé. Je serais mal placé pour vous compter ma naissance, vu que je ne m'en rappelle absolument pas. J'étais sans doute trop occupé à brailler ma colère d'avoir été arraché du cocon maternel pour juste tenter d'enregistrer ce qui m'arrivait. Je vais donc me contenter de vous retranscrire aussi fidèlement que possible le récit qu'en faisait ma chère et douce mère, Aliah Sombre-Feuille.

Aliah Sombre-Feuille était encore jeune, quand elle eut son premier (et unique à ma connaissance) enfant, à l'âge d'à peine cent vingt trois ans. Il faut comprendre une chose, avant de poursuivre un récit pourtant à peine entamer. Même si les elfes de Cirel vivent longtemps (plus longtemps, en tout cas, que leurs « frères » du Nord, les fiers elfes noirs, qui ont souvent leurs vies interrompues par un coup d'épée ou une flèche bien placée) mais n'ont pourtant pas un nombre important d'enfants. Une elfe n'a généralement pas plus de trois enfants dans sa vie. Avoir un enfant, quand on a à peine cent ans, chez un elfe, c'est comme avoir un enfant à quinze ou seize ans chez un humain. Mon père, Arundal Sombre-Feuille, âgé de près de trois cent ans, fut très mal vu, à cause de ma naissance, et cela n'a pas vraiment aidé nos relations.

Mais je m'égare. Aliah, donc, était jeune. Heureusement, l'accouchement s'est bien passé. Il y a en fait peu à raconter sur ma naissance, tant elle est banale et sans intérêt. Malgré son relatif jeune âge, ma mère a prit soin de moins aussi bien qu'une autre, et je n'ai jamais eu à me plaindre. Elle m'a élevé, comme tout elfe qui se respecte un tant soit peu, dans un profond respect de la nature. Dès que j'ai eu l'âge de marcher, j'ai passé de longue journée dans une forêt que je considérais comme mienne. Sentiment égoïste et puérile, tellement banale chez un enfant. De ma vie, tout ce que j'ai appris, je l'ai appris par moi même. Ma connaissance sur les plantes et autres herbes médicinales, mon escrime particulière, ma maîtrise du feu (quoi que, sans l'aide de Pharaun je n'y aurais jamais réussi).

Pendant quatre cents longues années, ma vie a été partagée entre la forêt et notre petite maison à Cirel. Je n'ai eu que peu de contact avec mon père, ma naissance ayant jeter l'opprobre sur son image jusqu'alors sans accroc. Contrairement à bon nombre d'elfes j'ai eu de nombreux contacts avec les humains. Des contacts que je peux considérer comme cordiales. Pourtant, la crédibilité humaine, voir leur bonté, a des limites. Pendant trois cents cinquante longues années, ils m'ont vu passé et repassé chez eux, et peu à peu l'image de l'elfe a surement cédé place à celle du démon.

___________________________________

Voilà, premier de jet du BG de mon petit Ajilah. J'aimerai vraiment que vous me disiez vos impressions, commentaires, critiques (positives autant que négatives ^^) etc.
Revenir en haut Aller en bas
Pharaun
Mage (M5)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Si tu t'endors, je serai là...
Guilde : Croisade*Noire
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Histoire et Vie d'Elfe Noir ~ Ajilah al'Djinn   Sam 1 Mar - 2:11:26

C'est bien, il n'y a que le final qui n'est pas cohérent avec le BG de SO
sur les elfes noirs.
Enfin ça tient à peu de chose, tu parles "d'image" et "surement"
les humains ne te prennent pas comme ça pour un démon
ou "un méchant elfes"
c'est parcequ'au fur et à mesure ton caractère s'altère, ta physionomie
et donc tes actes.
Et ça donc par tes actes (à toi de voir) que les humains t'on
tout naturellement catalogué en méchant,
de plus ton "surement" laisse un doute alors qu'à mon avis
il ne doit pas avoir de doute.
Donc plutôt écrire : peu à peu l'image de l'elfe a cédé place à celle du ???.
Là aussi ne pas utiliser démon car on peut l'associer à la race des Démons
(même si bien sur tu parles des actes), parles d'elfe noir puisque c'est
ce que tu es devenu.

Sinon la présentation laise l'ouverture à bien d'autre récit,
que tu nous fera suivre je l'espère.

_________________
Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire et Vie d'Elfe Noir ~ Ajilah al'Djinn   Sam 1 Mar - 2:17:48

Alors.

D'abord, jusqu'à l'âge de 598 ans exactement, Delàndel Sombre-Feuille (son vrai nom) est un elfe tout ce qu'il y a plus de normal. Seulement, vivant beaucoup dans la forêt sans être un banni, il est amené à côtoyé des communauté humaine. Les humains n'aiment pas l'immortalité, ou tout ce qui y ressemble.

Il est probable que, a force de voir Ajilah venir et revenir pendant plus de trois cent ans, ils ait fini par être effrayé (savoir un être "immortel" n'est pas la même chose que le côtoyer.

Enfin, je me trompe peut être (et, oui, il y aura des suites ;D)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire et Vie d'Elfe Noir ~ Ajilah al'Djinn   Jeu 17 Avr - 19:42:27

Comme promis, Oslo, voila le petit texte ^^' Bon, c'est qu'un résumé par contre xD Pas eu le courage de mettre les dialogues et tout

_____________

Il faisait à Trigorn. Les attaques incessantes de pirates sur les côtes mettaient tout le monde sur les nerfs, et Ajilah avait eu du mal a trouver ce qu'il cherchait : Tatsùya Hinoki, Directeur de l'Académie de Magie de Trigorn. Depuis qu'il avait quitté le Domaine de la Croisade, pour s'entraîner, l'elfe noir ne s'était pas ménagé. Peut être aurait il du. Son corps, vieux de six siècles, avait était meurtris par son long séjour au désert suivit d'un long séjour en montagne. A cela, il fallait ajouté la Transformation en Elfe noir, qui avait été plus que douloureuse. Sa capacité à se concentrer en était nettement amoindri, et il avait du mal à exécuter certains mouvements qu'il enchaînait un siècle plut tôt sans peine, même s'il ne pouvait s'en rappeler.


Toujours est il qu'il avait besoin d'un mage pour améliorer les choses. Oh, certes, il aurait pu demandé aux mages elfes noirs, mais quémander à sa race le répugnait. Il avait encore un peu de fierté.


On lui avait rapidement indiqué un mage, Tatsùya, qu'on connaissait comme étant puissant. Le retrouver c'était révélé difficile, mais il y était finalement parvenu, alors que le mage était en plein combat avec une métamorphe.


Ajilah se figea en apercevant l'objet de sa quête, ravi de le trouver enfin, et se désola de le voir se battre. Il serait plus difficile de lui soutirer son aide si ce dernier se retrouvait six pieds sous terre... D'un pas rapide, il contourna le bâtiment, pour se retrouver dans son dos. Il brisa une flèche pour en enlever la pointe, l'encocha, visa le mage et attendit. Son occasion se produisit quand la métamorphe fut provoqué par un autre mage... Ajilah tira la tempe, ce qui étourdit Tatsùya. D'un bond, il sorti de sa cachette et l'assomma proprement. Il le tira ensuite dans les ruelles de Trigorn avant que quiconque (tout le monde étant concentré sur le combat entre la métamorphe et le mage) ne s'en aperçoivent. Une magnifique opération de réussi.


Ayant trouvé refuge dans une maison heureusement vide, l'elfe noir reveilla sans trop de ménagement l'elfe magicien, à coup de baffe. Il lui expliqua rapidement la raison de cette capture, la présentant comme un sauvetage. Il avait besoin d'une nouvelle jeunesse, voilà tout. L'elfe accepta assez rapidement, somme toute, en l'échange d'une femme... Qui peut comprendre les elfes? Pour implanter son sortilège, Tatsùya réclama une arme. Ajilah lui donna à contre cœur son cimeterre, le menaçant en cas de perte. En se promenant sur le port, cherchant une victime, Ajilah al'Djinn tomba sur Arche, une magnifique (il faut l'avouer, bien qu'Ajilah soit insensible à son charme) humaine de même pas vingt ans. Elle se révéla parfaitement stupide, et Ajilah n'eut aucun mal à l'assommer. Il la porta ensuite dans une chaumière, dut assommer la maitresse de maison, deposa Arche dans un lit nouvellement refais et partit en quête du mage, qu'il trouva assez rapidement, heureusement. Il l'amena dans la petite maison, lui montra la jeune humaine qui commençait à se réveiller, et tendit ses mains pour récupérer son arme. Une fois qu'il l'eut saisit, une vive douleur envahit ses mains puis son corps pendant que les runes nouvellement imprimées se déplaçaient lentement de la lame vers sa peau. Chaque centimètre de trajet était comparable à un coup de dague. L'opération ne dura que quelques dizaines de secondes, mais Ajilah en sorti éprouvé. Il quitta la maison sans un mot, avant le début des réjouissances.


Rapidement, l'effet des runes se fit sentir. Ajilah retrouva une partie de sa vigueur. Il trouverait bien à tester son don, maintenant que sa concentration était supposée meilleure. Pourtant, rapidement, une drôle de sensation s'insinua dans son corps, une nouvelle langueur paralysa ses membres. Il réussit à rejoindre avec peine la salle commune de l'auberge de la fée, vide pour une fois, et s'affala sur l'entrée.


De nouveau, une douleur l'envahit, mais cette fois sous forme de décharge. Cela dura longtemps... Son corps s'allongea un peu, d'environ une dizaine de centimètres. Sa crinière blanche noircit peut à peu pour reprendre sa noirceur d'antan. Quelques mèches, ici où là, prirent une teinte blonde, tendit que sa peau perdait de sa noirceur pour prendre une teinte basanée.


Quand cela cessa enfin, Ajilah ouvrit lentement les yeux, et éclata d'un rire fou, de joie et de soulagement. Il se souvenait ! Il se souvenait de tout. Il se leva, plus elfe noir que jamais. Bientôt, il retournerait dans le domaine de la Croisade. Bientôt... Il avait encore des choses à faire, avant.
Revenir en haut Aller en bas
Oslo
Gardien (G4)
avatar

Nombre de messages : 1873
Localisation : Où coule le sang ...
Réputation : 135
Date d'inscription : 03/11/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
65/65  (65/65)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Histoire et Vie d'Elfe Noir ~ Ajilah al'Djinn   Jeu 17 Avr - 20:33:58

C'est bien, on lit avec plaisir pour
voir où tu veux en venir.

L'idée d'utiliser un étranger se comprend
dans le fait que tu ne montres pas de faiblesses à tes semblables lol

Sinon, nous utilisons souvent les fléchettes anesthésiant avec
l'arbalète de poing (c'est au cas où)
C'est bien tu fais vivre ton personnage.

C'est bien
et tout le monde à le droit de poster son/une petite histoire
sur le forum, c'est comme ça que l'on progresse.

_________________
La Nuit est mon domaine, le Noir, mon emblème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire et Vie d'Elfe Noir ~ Ajilah al'Djinn   Dim 20 Avr - 16:49:43

Doucement, sans un bruit, il avance vers sa proie. Doucement, il ne faudrait pas qu'elle prenne peur et qu'elle fuit. Le tigre connaît bien la peur, il la sent transparaître de ses victimes quand elles sentent qu'elles ne pourront pas lui échapper. Quand elles comprennent que leur vie s'arrête dans ses crocs. Oui, le tigre aime la peur, elle attise son plaisir. Il a l'âme du chasseur.

Sa proie ne l'a pas encore remarqué. Elle semble dormir, là, contre un arbre. Elle ne sait pas encore que ce sera son dernier sommeil... Le félin s'en assurera, en en faisant son repas...

Lentement, le chasseur ressert sa ronde. Caché dans les broussailles de l'île la plus sauvage connue, il entoure sa proie, lui tourne autour, jouant avec elle comme un chat joue avec une petite souris... Lentement. Doucement. Il ne faudra pas qu'elle lui échappe.

Tiens, la voilà qui se reveille. Elle lève lentement une paupillère, puis l'autre. Elle semble tranquille, pauvre petite créature sans défense... Les plaques de métal qui lui couvrent ses jambes, son drôle de bateau argenté... Les éclats lumineux attirent le regard de la bête, le captent. Oui, pour ça aussi, sa proie ira trouver Vanilius. Un moment de deconcentration, un pas trop rapide, et sa proie capte son mouvement. Oh, bien. Ca va devenir interessant. Comme tout chasseur, le tigre aime pister une proie, et celle la fera comme les autres. Elle courra comme si sa vie en dépendait, car sa vie en dépend, justement.

Pourtant, elle ne fuit pas, n'éprouvre même pas un soupçon de peur. Cette réaction surprend le chasseur. Il a l'habitude de la peur, son absence le rend mal à l'aise.

Le voir se lever, tranquillement, finit de le désorienter. Sans prendre plus de précautions, sans plus jouer, il saute sur sa proie... Il ne retouchera jamais le sol, du moins, pas .

Ajilah al'Djinn evita le félin en se jettant au dernier moment sur la droite. D'un mouvement souple de poignet, il degaine son cimeterre, qui vient couper net la gorge. Le corps devenu mou du félin vient s'écraser contre l'arbre.


Une autre fois, peut être.

L'elfe noir rengaine tranquillement son arme. Le temps de revenir chez lui était enfin venu... Il y serait bientôt. Nartche'el...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire et Vie d'Elfe Noir ~ Ajilah al'Djinn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire et Vie d'Elfe Noir ~ Ajilah al'Djinn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre , l'elfe noir assasin.
» Bande Elfe Noir
» Sang froid elfe noir, commenkonfé ?
» Qu'est ce qu'un an de plus pour un elfe Noir...
» l'elfe noir sort de son trou ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Croisade*Noire :: Hors Role play :: Histoires-
Sauter vers: