Croisade*Noire
Vendui et bienvenue Invité sur le forum de la Croisade*Noire.


Forum officiel de la Croisade*Noire
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour d'Orany

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfe de l'Ombre
Super casse pieds
Super casse pieds
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4663
Age : 27
Guilde : Croisade*Noire
Réputation : 71
Date d'inscription : 13/05/2006

Parchemin de description
Race: Elfe noir
Niveau:
70/75  (70/75)
Obsades:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Retour d'Orany   Mar 10 Juin - 12:33:58

Très tard dans la nuit, sur la grande et longue route incrustées de pavés, menant de la forêt des ombres à un océan sans nom, un bien sombre carrosse vibre et couine. Autour de celui-ci, des cavaliers aux armures argentés et aux heaumes détaillés. De longues capes blanches partent des épaules des cavaliers jusqu’à la croupe des canassons, des écus frappés d’une tête de dragon et pour finir, une lance à la lame aiguisée et une étrange épée courbée sans fourreau.

Un cheval se cabre, hennit et piétine de ses sabots parfaitement ferrés, une courageuse petite troupe de brins d’herbes entre deux pavés espacés. Le cavalier suit le mouvement de sa vigoureuse monture qu’il fait reculer sans aucun mal afin de la maintenir à niveau, près de la portière du carrosse. Sous le heaume très certainement de fabrication elfique, des yeux verts apparaissent ainsi qu’une peau sombre comparable à celle des habitants de l’île des sages.


-J’espère que le confort de votre grandeur est assuré par cet étrange carrosse humain. Nous arriverons aux pieds de la montagne dans une petite demi-heure.

Une main gantée se pose sur la fenêtre arrière. Une voix mélodieuse et calme résonne légèrement tel un tintement de verres en cristal, pour arriver jusqu’aux oreilles et seulement aux siennes, du cavalier.


-N’ayez crainte. Ma seule préoccupation est de savoir comment annoncer le retour d’une matrone décédée, assassinée par un mâle de confiance. Ce rang qui est le mien, me place au dessus de toutes les femelles mais abaisse ma personne. Le lien entre moi et ma déesse est incontestable mais je ne peux m’empêcher d’heurter mes pensées contre la jalousie, le pouvoir et l’ambition.

Un visage apparaît sous une capuche en velours et soulignée par un splendide filet de fourrure teintée d’un bleu tirant parfois et selon la lumière vers le cyan. Des yeux marrons, pétillants, se posent sur le cavalier qui laisse trottiner librement sa monture.

-Votre contrition a été si puissante que vous avez décidé de défier l’autorité de la hiérarchie la plus vile du monde des vivants pour faire revivre votre victime. Laissons de côté la folie pour croire aux pouvoirs divins, les miracles arrivent…

De retour au fond de son siège, l’elfe noire glisse sa main gauche le long d’un imposant livre recouvert d’un maroquin pour le refermer. On peut apercevoir en titre et d’une calligraphie parfaite : Everhate, la maison libre.

Le cavalier conduit sa monture, au simple son de sa voix, à la tête du cortège royal. Son esprit reprend forme loin du pouvoir divin, sa tête se tourne légèrement vers la gauche pour entrevoir les autres cavaliers autour du carrosse. Ibrin se dessine lentement dans la nuit craquelée de tâches lumineuses. C’est entre deux maisons que les chevaux sont changés contre des reptiles. Entre deux chaumières que l’équipement lumineux et remarqué fait place à un équipement plus sombre. La cape, sublime cape, s’échange contre une plus noire et plus délabrée. Le carrosse lui-même est garé près de la rivière pour terminer sa vie dans un brasier.

Le cortège reprend sa route, loin d’Ibrin. Il gravira la montagne, pour arriver tard aux premiers rayons du soleil.

_________________


Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=39428
 
Retour d'Orany
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Croisade*Noire :: Hors Role play :: Histoires-
Sauter vers: